Taureau en courroux

Domaine : Peinture

Titre : Taureau en courroux

Auteur / Exécutant : Jacques Raymond Bracassat

Date : 1833 puis reprise en 1850

Matière et technique : Huile sur toile

Dimensions : Longueur : 45,5   Largeur : 60,7   Hauteur :    Diamètre :   

Musée : Musée des Beaux-Arts de Reims

Numéro d'inventaire : inv. 936.15.23

Descriptif

Brascassat avait un grand respect des maîtres, plus particulièrement les grands peintres hollandais comme Paulus Potter et Karel Dujardin. Dans cette toile, on reconnait bien leur influence dans la mise en scène et dans le traitement réaliste du bovin, dont il connaît parfaitement l’anatomie. Ces modèles ont presque une physionomie humaine.

Cette œuvre est à rapprocher de deux toiles qui figurent dans les collections du musée des Beaux-Arts de Nantes : « Taureau noir taché de blanc se frottant contre un arbre », 1834 et « Taureau se frottant contre un arbre », réduction de la composition entière présenté au Salon de 1835 et passé en collection privé en 1971, portant la même date de 1835.

Le cadrage serré sur le taureau, l’ampleur de ses formes, la précision du dessin du contour de sa robuste encolure et la bestialité de son regard renforcent le sentiment de puissance que dégage l’animal. Brascassat fait preuve d’un réalisme pointilleux. La croupe en l’air, la tête baissée, les pattes arrières tendues, celles de devant s’arc-boutant contre le sol, l’animal se gratte avec fureur contre le tronc de l’arbre, on ressent sa nervosité, on devine sa colère.