Portrait de femme anonyme

Domaine : Arts graphiques

Titre : Portrait de femme anonyme

Auteur / Exécutant : Gilles-Louis Chrétien

Date : 4ème quart du 18ème siècle

Matière et technique : Eau forte sur papier, procédé au physionotrace

Dimensions : Longueur :    Largeur :    Hauteur :    Diamètre :   

Musée : Musée des Beaux-Arts de Reims

Numéro d'inventaire : inv. 933.26.1

Descriptif

Le portrait en médaillon de cette jeune femme  traduit l’usage d’un nouvel outil pour les arts, le physionotrace. Inventé en 1784 par l’auteur du portrait, Gilles-Louis Chrétien, cet appareil rudimentaire est utilisé pour reproduire le profil de modèles vivants avec une précision jusque-là inégalée. Son succès s’explique par la production de multiples tirages que permet la gravure à l’eau-forte préalable.

Dans son atelier parisien, au 45 rue Honoré, comme l’indique l’inscription sur la bordure du portrait, Chrétien est un homme des Lumières accompli : fils d’un célèbre violoncelliste de la musique du roi à Versailles, il s’intéresse autant à la musique qu’à la botanique. L’élégance du profil féminin suggère également sa connaissance de l’art numismatique et des médailles antiques. Vêtue à la grecque,  cette cliente à la dernière mode confirme le succès de cet inventeur de génie entre 1793 et 1799 où il expose à chaque Salon.