Musée de la Bonneterie - Troyes (10)

Reconstitution d’un atelier de bonnetier au 19e siècle © Jean-Marie Protte, musées

Horaires d'accueil

Avril à octobre : 10h-13h, 14h-18h
Novembre à mars : 10h-13h, 14h-17h
Fermé le lundi et les 1er janvier, 1er mai, 1er et 11 novembre, 25 décembre

Durée moyenne de la visite : 1h30

Tarifs

Billet unique pour visiter le musée d'Art Champenois et le musée de la Bonneterie
Entrée individuelle : 3€
Autres tarifs et gratuités : https://www.musees-troyes.com/infospratiques/

Présentation

L’idée de fonder un musée spécialement dévolu à la bonneterie, l’industrie « phare » de la ville de Troyes, se fait jour pendant l’entre-deux guerres. Le premier catalogue du musée fondé à Troyes en l’abbaye Saint-Loup (actuel musée des beaux-arts et d’archéologie) comportait déjà en 1850 un chapitre dénommé « conservatoire industriel ». Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, un groupe d’industriels initie une vaste collecte d’articles. Viennent s’ajouter des dons de matériels et de documents. Le musée prend alors forme grâce au soutien de la toute nouvelle Association des Amis du Musée de la Bonneterie sous le contrôle du conservateur, Marguerite Dubuisson. La première inauguration, en 1948, sera suivie d’autres au gré des agrandissements et nouvelles muséographies du musée. Aujourd’hui, le propos du musée est centré sur une vision historique de la bonneterie : Évocation de l’activité la plus emblématique de Troyes, cité européenne de la maille. Savoir-faire ancestral et création textile. Des métiers en bois aux machines perfectionnées de l’ « âge d’or » des 19e et 20e siècles. Des articles en maille : bas, chaussettes, maillots et culottes conjuguent technique et esthétique.

Les collections du musée

Une sélection d’œuvres est consultable ici.