Musée Albert Schweitzer - Gunsbach (68)

Horaires d'accueil

Mardi au samedi de 9h00 à 11h30 et de 14h00 à 16h30.
Fermé le dimanche, lundi, jours fériés, du 24 décembre au 24 janvier.

Durée moyenne de la visite : 2h

À noter !

Projet d'extension pour 2019

Tarifs

5 €/pers.
4 €/pers. (Groupes de plus de 10)
Gratuit pour les -14 ans
Groupes uniquement sur réservation

Présentation

Tout à Gunsbach, près de Munster, rappelle une des figures les plus marquantes d’Alsace, le docteur Albert Schweitzer, le premier médecin sans frontières, à commencer par la maison qu’il fit construire en 1928 avec le prix Goethe de Francfort et dans laquelle il résidait entre deux séjours à Lambaréné. Donnée par sa fille Rhéna à l’Association Internationale pour l’œuvre de Lambaréné (AICL), il est émouvant de la trouver exactement comme il l’a laissée en 1959 lors de son dernier séjour en Europe.

Histoire du musée

Tout à Gunsbach rappelle Albert Schweitzer, cet homme exceptionnel à la double culture, allemande – il était né en 1875 dans l’Alsace annexée – et française : outre sa maison, centre d’archives, la salle de classe où il apprit à lire et qui abrite un musée africain, l’église interconfessionnelle, symbole de tolérance, le sentier jalonné de 16 panneaux consacrés à sa pensée… Emma Haussknecht, décédée en 1956, qui fut pendant de longues années une collaboratrice d’Albert Schweitzer, a rassemblé une importante et précieuse collection d’objets d’art et d’ustensiles gabonais. Les visiteurs peuvent grâce à ce musée plonger concrètement dans la période africaine du premier prix Nobel alsacien.

Le parcours de l'exposition permanente

La maison, couverte de lierre, est de taille modeste. A droite de l’entrée, une pièce restée telle quelle avec son lit et son bureau servait de chambre à coucher et de cabinet de travail. On y a ajouté le berceau du docteur.  Dans un coin, la copie d’une tête d’Africain fascinait le jeune docteur par sa mélancolie et est à l’origine de sa vocation. Elle faisait partie de la fontaine de l’amiral Bruat, érigée à Colmar par Auguste Bartholdi.  Dans cette pièce comme dans l’escalier, le visiteur trouvera des photos des orgues sur lesquelles il a joué. Organiste accompli, il finançait l’hôpital de Lambaréné avec ses concerts. Un tableau du peintre japonais porte la devise : « Veneratio vitae »,  le respect de la vie sous toutes ses formes étant la maxime du docteur. On trouvera aussi ses diplômes : prix Goethe et prix Nobel de la Paix.
Le piano à pédalier d’orgue du salon permettait au docteur de travailler en Afrique et une table pliante évoque les traversées qu’il effectua.

8, rue de Munster
68140 Gunsbach

Tél. : 00 33 (0)3 89 77 31 42
Site : http://www.schweitzer.org

Contactez-nous par mail

Accès

En voiture toute l'année

Services

Parking gratuit pour voitures
Langues - Allemand / Anglais
Boutiques / Vente de produits

Réseaux du musée