Les fouilles du Déjeuner sous l’herbe de Daniel Spoerri – exposition dossier

Présentation

Cette exposition-dossier présentée en partenariat avec l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) propose de mettre en lumière les chantiers de fouilles menés en 2010 et 2016 dans un parc à Jouy-en-Josas. En 1983, l’artiste Daniel Spoerri organisait une vaste performance baptisée le « Déjeuner sous l’herbe à l’occasion de l’enterrement du tableau-piège », un banquet réunissant une centaine de personnes, parmi les happy few de l’art contemporain de l’époque.

Après le plat de résistance, les convives ont été invités à détacher le plateau de leur table et à le déposer au fond d’une tranchée creusée pour l’occasion. L’ensemble recouvert de terre, le repas poursuivit ensuite son cours, les convives enchaînant avec le fromage et le dessert, le tout proprement arrosé, une pluie fine et pénétrante forçant au repli dans le salon du château du parc. L’assemblée se quittait ensuite en convenant de revenir bientôt, pour y ouvrir un chantier archéologique original que l’artiste rêvait, non sans jubiler, comme les « premières fouilles de l’art moderne »…